Chaussures Sneakers rouge Basket Briller Femmes Noir TSBOWq4aT Chaussures Sneakers rouge Basket Briller Femmes Noir TSBOWq4aT Chaussures Sneakers rouge Basket Briller Femmes Noir TSBOWq4aT Chaussures Sneakers rouge Basket Briller Femmes Noir TSBOWq4aT
Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier. 2 3oa9m3 D'homme Sandale 1 Taille Plage Flip 39 Flops wq4fpzp8
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Basket Chaussures Briller rouge Femmes Noir Sneakers Continuer mes achats Commander
Menu
» la problématique du coton

Chaussures Sneakers rouge Basket Briller Femmes Noir TSBOWq4aT


Femmes Briller Basket Noir Chaussures rouge Sneakers

rouge Femmes Basket Chaussures Briller Sneakers Noir
Le coton, en plus d’être l’une des cultures les Chaussures Femmes rouge Basket Sneakers Briller Noir plus polluantes au monde, est aussi l’une de celles qui détient des records de misère tout au long du parcours qui aboutit aux vêtements que nous portons.

La production et la transformation du coton

Le coton se cultive principalement dans les pays chauds, et les plus gros producteurs en sont la Chine, les Etats-Unis, l’Inde, le Pakistan, la Turquie, et les pays d’Afrique de l’Ouest et centrale.
C’est une culture qui a de
gros besoins en eau. Sa mécanisation est difficile et ne peut se faire qu’à gros renforts technologiques et chimiques car la croissance est très inégale.
Après la floraison, on obtient le coton-graine, dont l’égrenage va séparer les graines (54% de la récolte) des fibres (42%).  C’est
la fibre qui sera filée, puis tissée en étoffe, teinte et traitée, et enfin assemblée.

  Dutch Taille Platform Espadrille Women's Courage 37 Wedge Sandals Heel Shoes 3d44wm qCCzd Le coton est l’une des cultures les plus polluantes au monde. Elle consomme jusqu’à 24% des pesticides utilisés, pour seulement 2,4% des terres cultivées. Comme sa croissance est très inégale, des défoliants et régulateurs de croissance chimiques sont utilisés par les producteurs mécanisés. Les fongicides, pesticides et insecticides employés dans les champs, dont certains sont classés « hautement dangereux » par l’OMS, font des ravages non seulement sur la santé des travailleurs agricoles qui pulvérisent manuellement, mais aussi sur les écosystèmes locaux et les cours d’eau. Ils sont à l’origine, notamment, de cancers, de maladies nerveuses, de malformations, et passent dans le lait maternel.

La majorité du coton provient de cultures irriguées et non de zones pluvieuses. Le recours massif à l’irrigationassèchement des cours d’eau, une salinisation du sol, privé d’eau douce, une désertification et des pénuries d’eau potable. Le plus triste exemple de l’exploitation intensive du coton est la disparition de la mer d’Aral, à la frontière du Kazakhstan et de l’Ouzbékistan.

La consommation démesurée de produits chimiques a mené les grandes entreprises de biotechnologie, Monsanto en tête, à mettre au point un coton transgénique, étudié pour résister à certaines espèces qui lui sont nuisibles, mais pas forcément adapté à toutes les régions où le coton est cultivé. Aux Etats-Unis cependant, le coton transgénique atteindrait 83% des surfaces cultivées, pour 20% à l’échelle mondiale.

 

Les Etats-Unis sont, de très loin, les premiers exportateurs de coton, et les premiers responsables du dumping à l’exportation du coton-fibre. Depuis de nombreuses années, le marché mondial est envahi de coton américain Chaussures Briller Sneakers Femmes Basket Noir rouge hautement subventionné et vendu en deçà de son coût de production. La chute du cours provoque des récoltes en deçà du prix de revient pour les petits producteurs. Cette situation a poussé le Brésil et les pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale (Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad) à porter plainte contre les Etats-Unis à l’OMC, qui a confirmé l’illégalité de ce dumping.

Le dumping n’est cependant pas le seul facteur d’instabilité du marché. L’offre mondiale de coton est supérieure à la demande, et il existe aussi une forte concurrence des fibres synthétiques.

La fin de l’accord multifibre a aussi déstabilisé le marché. Par ses quotas, l’accord protégeait les pays en développement : une fois les quotas atteints, les grandes multinationales d’achat textile étaient obligées de se tourner vers les pays au coton moins compétitif, mais dont les quotas n’étaient pas encore atteints. Depuis 2005, elles achètent au plus offrant, et la pression est de mise pour réduire les coûts.


On le sait, la transformation du coton et la confection textile détiennent de tristes records de misère en ce qui concerne les conditions de travail : les multinationales s’installent dans des pays sans liberté syndicale et brandissent des menaces de délocalisation si les lois nationales se veulent trop clémentes en matière d’heures prestées, de contrats, de salaires minimaux, etc. Plusieurs grandes marques de chaussures et de vêtements de sport (dont Adidas, Nike, Puma, Fila, Reebok) ont été interpellées par Oxfam International en raison des conditions de travail déplorables de leurs ateliers asiatiques. La situation dans les champs de coton n’est pas plus facile pour les ouvriers, souvent des enfants (ils y sont considérés comme adultes à 15 ans), qui en plus des horaires surchargés et des bas salaires subissent des intoxications aux pesticides. Mais les prix d’achat ne permettent de payer que des salaires d’enfants, les adultes coûtant trop cher…

Même si le coton équitable n’est pas la solution universelle à la problématique du coton, il offre une alternative viable.
Le label de Max Havelaar porte sur la production, l’égrenage et la vente de coton-fibre, mais prévoit de se pencher sur le reste de la chaîne du coton. Le label octroie un
prix minimum garanti, qui couvre les coûts de production, le coût d’une vie décente pour le producteur et sa famille, et celui de la mise en conformité avec les critères du commerce équitable.
Les coopératives labellisées reçoivent en outre
une prime de développement, qui finance des projets choisis par les producteurs, comme l’accès à l’eau potable ou à l’éducation pour les enfants du village, etc. Les producteurs reçoivent une prime supplémentaire pour le coton bio.
Femmes Sneakers Basket Noir Briller Chaussures rouge
Max Havelaar a
refusé de labelliser le coton transgénique, qui, en raison des droits de propriété intellectuelle, entraîne une nouvelle dépendance des pays pauvres aux pays riches.
A titre indicatif, le prix d’un kilo de coton-fibre équitable était en 2004-2005 de 1.46€/kg au lieu de 0.97 € pour le cours mondial.

En plus de Max Havelaar, il existe
Sneakers Femmes Noir Briller Chaussures Basket rouge d’autres initiatives équitables en matière de coton. Certaines concernent l’ensemble de la chaîne de transformation, d’autres uniquement la culture ou confection, et d’autres encore ne font que du coton bio-équitable.


Sneakers rouge Briller Basket Chaussures Noir Femmes
  • Livraison avec suivi. Gratuite dès 49€ (Belgique).

  • Paiement en ligne sécurisé par nos partenaires.

  • Briller Basket Noir Femmes rouge Chaussures Sneakers Besoin d'aide ? Nous sommes à votre disposition au (+32)476.51.26.33.


La Pachamama est membre de la Belgian Fair Trade Federation.
La Pachamama is lid van de Belgian Fair Trade Federation.

Compensées Sandales Sandales Compensées Noires À Compensées Sandales À Tal… Noires Noires Tal… XCqFZwqn8x

Title

Text